Le Psaltérion

Ses origines

Cathédrale de Saintes
Le psaltérion aurait une origine très ancienne qui a été attribuée au roi David en 1000 av JC. Il aurait utilisé un instrument similaire pour "psalmodier" les psaumes dont on lui attribue la paternité. Le nom de psaltérion viendrait donc de l'accompagnement musical de récit chanté des psaumes.
Le psalterion qui est représenté dans de nombreuses peintures, enluminures ou même sculptures sur les porches des cathédrales, est un instrument à cordes pincées qui se jouait avec les ongles, avec un plectre ou même une plume. C'est l'ancêtre de la cithare qui est devenue l'instrument emblématique de l'Europe centrale. Le psaltérion a pu certainement être joué avec de petits marteaux en bois, préfigurant ainsi le tympanon.

C'est l'un des instruments les plus représentatifs de la musique du moyen age. Il peut avoir des formes
de triangles (Voir),

de trapèzes (Voir),

de rectangles (Voir),

de rectangles avec un des angles arrondis (Voir).

La forme la plus répendue en France fut certainement la forme dite en "tête de porc". (Voir).

Le psaltérion à archet

Un faux instrument ancien

Le psaltérion à archet est une invention récente. Il est né de l'engouement des groupes musicaux pour leur musiques régionales, en particulier les goupes occitans. Par exemple le groupe OC utilise avec bonheur de merveilleux instruments anciens mais parmi lesquels un psaltérion à archet qui ne doit sa présence que par sa sonorité magique
Allez faire un tour sur leur site. www.ocmusic.org
Le psaltérion à archet présente l'avantage de pouvoir être joué soit à l'aide d'un plectre ou avec un archet. Celui-ci ne peut toucher qu'une seule corde à condition de le présenter proche de leur attache.
Les cordes sont métalliques ( des cordes de mandolines conviennent bien ). Le fait de les attaquer à leur extrémité favorise la production d'harmoniques. Le son produit est doux et cristallin. Les autres cordes entrant en résonnance font durer le son. Il faut alors adopter des mélodies simples et lentes. La virtuosité n'est pas la bienvenue.
Remy Music







Ce site vous offre un extrait sonore. Vous allez être surpris ! Extrait sonore -> www.remymusique.ch
La simplicité de fabrication, la simplicité du jeu pour un résultat encourageant ont fait du psaltérion à archet un outil pédagogique de premier choix.
De nombreux sites cherchent à présenter le psaltérion à archet en vue de les commercialiser.

Voici quelques exemples : www.adagionline.com www.musictradgard.com JC Monzani s'est fait une spécialité sur le clavecin mais pour son plaisir, s'est fabriqué un psaltérion à archet
www.jcmonzani.com
Les anglais et américains sont assez demandeurs de kits ou plans pour favoriser le "make yourself".
Exemple: www.ehhs.cmich.edu

Médiathèque

Liens et documents

Les sources de documentations sur le psaltérion sont importantes et diverses.
Cathédrale de Saintes
Les illustrations historiques représentant une quantité impressionnante d'instruments joués au XIII° siècle sont contenues dans 4 recueils de chants de louanges à la Vierge . Ces ouvrages nommés "Cantigas de Santa Maria" contiennent des illustrations qu'on pourait comparer à des bandes dessinées.
Consulter ce lien pour mieux connaître ces oeuvres fantastiques, proposé par Marcel Arnoux: Musiques et poésies médiévales Cet autre site fait office de référence est:
Cantigas -> Instrumentsmedievaux.org
Concernant plus précisément la description du psaltérion il faut citer encore :
Psaltérion -> instrumentsmedievaux.org L'orfèvre de la reconstitution des tous premiers instruments de musique d'Europe est sans nul doute Bernard Ellis. Voici son site incontournable.
Psaltérion -> Bernard Ellis On trouve également des sites de luthiers tels:
www.jcmonzani.com Cet autre mérite également d'être cité, il explique le lien entre le psalterion et le cymbalum:
cymbalum Celui-là encore, fait le lien entre le psaltérion et la cithare
Les amis de la cithare

Discographie

Si vous voulez connaître la musique jouée sur le psaltérion, ce disque est incontournable. Les mélodies sont simples et facilement reproductibles. Vous les aurez vite en tête. Elles sont tout à fait représentatives de la musiques des troubadours de l'époque.
Allez visiter cette page si vous voulez: L'art du psaltérion par Maurice Guis

Ma fabrication

fait de toutes pièces

En construction
Comme vous l'avez compris, les illustrations existantes sur Internet suffisent pour tracer un plan. J'ai largement utilisé les proportions du modèle de JC Monzani et opté pour ce type à 25 cordes. Toutefois j'ai préféré réaliser les attaches des cordes sur colonnettes. J'ai utilisé pour cela des chevilles en acier chromé pour clavecin ou cithare de 40x5.
J'ai creusé au sommet une petite gorge( avec une fine meule montée sur ma Dremel) pour faire tenir la corde. J'envisageais une fabrication facile. Alors pour corser un peu le travail j'ai choisi un bois assez chaud de couleur et plutôt raide pour favoriser les aigus: le merisier. Pour faire le cadre, je disposais de chutes d'acajou. Pour agrémenter les coins et m'entraîner à travailler de fines pièces, j'ai posé 3 petits blocs d'ébène.

dessin de la rosace
Enfin, voyant les rosaces des réalisations présentées sur Internet, j'ai trouvé un grand manque d'ambition et d'imagination. Alors je me suis lancé à dessiner une rosace en m'inspirant vaguement de modèle d'Ouds réalisés de l'autre côté de la méditerranée. J'ai imprimé mon "oeuvre" sur une étiquette autocollante, que j'ai plaquée ensuite sur la table de merisier.
rosace
Canif, cutters, petites limes et fraises sur Dremel, ont eu raison de la dentèle. J'ai été agréablement surpris de la solidité du merisier qui n'a pas cassé. Le fil du bois, très serré, supporte toutes les orientations du canif. En regardant de près, il y a plein d'imperfections, mais cela fait plus "autentique". Le principal est d'être satisfait de son ouvrage. C'était bien le but le l'opération.
J'ai choisi un vernis de mobilier à aspect ciré, pas trop brillant.
Le choix des cordes m'a posé quelques problèmes. Les cordes trop fines ne répondent pas assez bien à l'archet. J'ai utilisé un mélange de cordes de si et mi de guitare et des cordes de mandolines. J'en ai cassé plusieurs pour trouver le bon diamètre.

Galerie de photos

Le voici terminé

une autre vue

Attaque de l'archet

Le chevalet est en chêne

rosace encore

Avant collage de la table

rose en nacre

L'archet

l'archet démonté




Retour à la page d'accueil